Archive for November, 2015

LE DIRECTEUR EDMOND DJOVU EST UN SAINT MARTYR.

Mes Frères et Sœurs Bien-aimés,

J’ai appris la triste nouvelle du retour au Père Céleste de notre Papa, frère et Directeur Edmond Ndjovu Kandolo et, comme tout le monde, mon chagrin est énorme. Ma tristesse est indescriptible surtout en ce jour où je viens d’apprendre par notre aimable Frère et ami d’enfance Pascal OKITADJANGA qu’il vient d’être inhumé à Kinshasa, « loin de sa terre natale ».

J’aurais tant souhaité que sa demeure éternel soit à Tshumbe, le lieu de sa naissance, le lieu de sa donation totale à Dieu et au Prochain, le lieu où il a donné le meilleur de lui-même pour le progrès de l’Education chez nous et pour l’expansion sans limite de l’Evangélisation dans notre région natale du Sankuru. Son Corps sacré aurait mérité d’être inhumé à Tshumbe plutôt qu’à Kinshasa pour féconder davantage le témoignage considérable de sa fidélité au Christ et de son attachement aux valeurs de l’évangile. Ayant vécu au milieu de nous une vie de sainteté et de droiture, le Directeur Edmond Djovu a terminé son pèlerinage terrestre comme un « martyr ». Le mot grec “martyr”, signifie “témoin”. Un martyr, au sens chrétien du terme, est quelqu’un qui a payé de sa vie sa fidélité au Christ et à l’évangile.

A mon humble avis, le Directeur Edmond Djovu est un saint martyr. Dans toutes ces prédications de Berger du Renouveau, il ne faisait que réclamer une vie plus conforme à l’évangile et un retour à la simplicité de l’amour du Prochain. Il n’était pas compris en son temps et il fut martyrisé par le pouvoir sacerdotal aux antipodes du message d’amour du Christ. Avant hier encore, alors que son corps n’était pas du tout inhumé et que nous étions dans les larmes de le voir partir, on nous a offert l’évocation abjecte des « histoires tristes » comme pour écorcher sa meilleure image. L’impact immense de sa vie a fait fondre comme du beurre au soleil ces courants totalitaires injustes et a fait briller plus que jamais le souvenir d’un saint
homme qui a marqué l’histoire du diocèse de Tshumbe pour l’éternité. A la suite de Tertullien au IIè siècle, je suis persuadé que « le sang des martyrs est la semence des chrétiens ». Le témoignage de vie du Directeur Edmond Djovu a déjà fait naître chez nous une nouvelle génération des chrétiens laïcs prêts à relever le défi de la médiocrité dans l’enseignement et dans l’annonce de l’Evangile.

Apres avoir ainsi annoncé l’Evangile toute sa vie, Il entend le Christ lui dire : «Venez, le bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde ». (Matt 25 :34). Oui, dès la fondation du monde, Dieu a préparé une place éternelle pour notre Bien-aimé, Directeur Edmond Ndjovu Kandolo. Et Jésus lui donne cette certitude: «Je suis la Résurrection et la Vie. Celui qui croit en moi, fut-il mort, Il vivra. Et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais ». (Jean 11:25-26). Il est donc entré dans l’éternité de Dieu pour partager sa Gloire. Le souvenir d’un tel témoin restera à jamais gravé dans nos Coeurs.

Que le Seigneur de toute bonté bénisse tous ceux et toutes celles à qui il a transmis la vie. Qu’Il affermisse les convictions chrétiennes de tous ceux qu’il a formé en tant qu’éducateur. Que l’Evangile dont Il a été l’annonciateur fidèle germe comme une semence dans les cœurs pour une vie nouvelle en Dieu dans notre région du Sankuru. A Dieu la Gloire et la louange pour les siècles sans fin. AMEN.

S.E Mgr Louis Ngomo Okitembo
Humblement Serviteur de l’Evangile.