Le véritable bonheur se trouve dans l’au-delà.

En cet hiver tres froid, la triste nouvelle de la mort de l’Abbe Michel Lomanga vient brusquemement orienter notre regard vers l’essentiel: la vie de plenitude avec Dieu, la vie dans l’au-delà. Alors qu’il avait encore plein des projets pour son avenir, le Seigneur vient de le rappeler aupres de lui pour une vie de bonheur eternel. “L’homme, dit le Pape Benoit XVI, est fait pour le Bonheur eternel”. Notre frere, l’Abbe Michel a vecu toute sa vie dans la quette permanente de ce bonheur eternel. Sa mort nous fait tres mal mais la pensee de le savoir dorenavant dans les mains de Dieu nous donne le reconfort: Il est entre dans la vie de plenitude et, par la resurrection du Christ, “la mort n’a plus aucun pouvoir”. En quittant cette vie, notre Frere est entré “en un lieu de repos” (Sg 4, 7). Et maintenant nous pouvons l’imaginer dans le Bonheur Eternel, en compagnie de tous les saints, finalement liberés de toutes les peines de cette vie. A notre tour, nous epouvons le désir de nous unir a tous les notres qui nous ont precede dans la mort et de vivre un jour une si heureuse vie dans l’au-dela.

Cette naissance au ciel de notre frere, l’Abbe Michel Lomanga nous donne une occasion privilegiee de mediter sur ce que nous devrions faire pour meriter un jour le bonheur dans l’au-delà. Si nous posions a l’Abbe Michel Lomanga la question: “Que devrions-nous faire pour meriter un jour le bonheur eternel dans l’au-dela?”Il nous repondrait a peu pres ceci:

Prendre conscience que nous sommes tous de passage en ce monde: La realite de la mort nous rappelle que nous ne sommes que des pauvres pelerins sur cette terre et que notre destination finale est le Paradis, le Royaume de Dieu. La mort nous rappelle la vanite des realites terrestres et elle nous ouvre les yeux aux realites d’en haut. Elle nous plonge dans la decouverte de l’essentiel: Une vie d’intimite profonde avec Dieu en Jesus-Christ. Nous n’avons a tirer aucun orgueil humain ni sur ce que nous avons, ni sur ce nous sommes, ni meme sur tout ce que nous faisons. Le bonheur dans l’au-dela est un don gratuit de Dieu a celui qui aura mene sa vie selon les valeurs de l’Evangile. Saint Paul, conscient de cette exigence nous exhorte en ces termes: “Tout ce qu’il y a de vrai, tout ce qui est noble, juste, pur, digne d’etre aime, d’etre honore, ce qui s’appelle vertu, ce qui merite l’eloge, tout cela, faites en l’objet de vos preoccupations”( Phil 4:8).

Vivre sur terre comme devant etre evalue chaque jour par la loi de l’amour du prochain: Le bonheur dans l’au-dela commence deja ici sur la terre par des actes concrets de tous les jour envers le prochain. N’entrera dans ce royaume que celui qui aura compris et applique la loi du jugement dernier: Tout acte envers ou contre le prochain est un acte envers ou contre le Christ: “En verite, je vous le declare, chaque fois que vous l’avez fait a l’un de ces plus petits, qui sont mes freres, c’est a moi que l’avez fait. Car, j’ai eu faim et vous m’avez donne a manger; j’ai eu soif et vous m’avez donne a boire; j’etais un etranger et vous m’avez accueilli; j’etais nu et vous m’avez habille; malade et vous m’aviez visite; en prison et vous etes venu a moi”. (Mt 25:34-40). Notre veritable bonheur dans l’au-dela sera conditionne par notre attitude concrete sur la terre. “Venez, les benis de mon Pere, dira-t-il recevez en partage le Royaume qui a ete prepare pour vous depuis la fondation du monde”(Mt 25:34).

Croire tous les jours que Demain sera meilleur: Pelerin sur la terre, vivant de l’Evangile, nous sommes les pelerins de l’esperance. Ne pourra obtenir le bonheur dans l’au-dela que celui qui seme le bonheur autour de lui chaque jour et fait tout pour que demain soit meilleur qu’aujourd’hui. Ne pourra beneficier de la felicite eternelle que celui qui, chaque jour, fais un peu plus que ce que est possible d’etre fait ! Ainsi, posons-nous la question: Sommes-nous prêts à mourir pour notre foi en Dieu, certains de jouir du Bonheur éternel? Dans notre vie de tous les jours, sommes-nous obéissant à un dessein plus noble et plus élevé, un dessein dépassant les réalités terrestres ? Il faut donc vivre sur terre comme si la vie n’a pas des limites.

En donnant sa vie à Dieu pour l’annonce de l’Evangile à son Peuple, l’abbé Michel Lomanga a place toute son espérance et toute sa foi en ce bonheur dans l’au-delà. Par le Sacrifice ultime de l’Eucharistie de tous les jours, il a rendu Jésus présent au milieu de son Peuple et Il a montre aux hommes le chemin qui mène au Paradis. Comme chacun de nous, il a récite des milliers de fois l’Acte d’espérance, cette prière catholique par laquelle le chrétien affirme son espérance dans le salut par le Christ. Et voici le Texte français de cette belle prière :

« Mon Dieu, j’espère avec une ferme confiance, que vous me donnerez, par les mérites de Jésus-Christ, votre grâce en ce monde et, si j’observe vos commandements, le bonheur éternel dans l’autre,  parce que vous l’avez promis et que vous êtes fidèle dans vos promesses ».

Dans l’espérance de le revoir un jour dans l’au-delà, que l’Ame de notre Frère, l’Abbe Michel repose dans la Paix de Dieu. AMEN.

Mgr Louis Ngomo Okitembo

Humblement Serviteur de l’Evangile

Advertisements

0 Responses to “Le véritable bonheur se trouve dans l’au-delà.”



  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s





%d bloggers like this: